Adaptation de l'environnement de travail :
une co-construction avec la personne autiste 

Les compétences des personnes autistes sont effectives et illimitées et représentent une valeur ajoutée pour l'entreprise. Un ajustement raisonnable de l'environnement de travail, souvent simple à réaliser, favorisera l'expression de ces compétences et apportera des bénéfices à tous. Cet ajustement est élaboré en partenariat avec la personne présentant des particularités du spectre de l'autisme. L'emploi accompagné ou job-coaching est un appui solide et durable dans la co-construction d'un environnement de travail adapté.

 

Guide pour les dirigeants, les collègues et les collaborateurs

Qui est qui ?

- Identifier clairement les collaborateurs et leur fonction au sein de l'entreprise et du service où travaille la personne autiste.

- Préciser à qui s'adresser pour les différents types d'informations.

- Désigner un ou deux collaborateurs vers qui se tourner en cas de besoin.

Discussion d'équipe

Planifier et organiser

- Donner des délais clairs.

- Éviter au maximum les changements et les imprévus ou les anticiper.

- Structurer le temps. : emploi du temps, calendrier, schéma de travail quotidien et hebdomadaire.

- Laisser le temps aux personnes autistes d'effectuer les tâches.

Organisation de l'entreprise

Clarifier

Rendre l'abstrait concret.

Rendre l'implicite explicite.

Rendre l'imprécis clair.

Rendre l'invisible visible.

- S'appuyer sur le visuel par exemple.

- Veiller à l'ordre et à la structuration.

- Permettre une bonne visualisation de l'espace.

- Déterminer un lieu fixe pour le travail.

- Subdiviser le travail en tâches partielles (étape par étape).

- Aider à clarifier par l'écrit les différentes activités (check-lists).

- Faire des retours (feed-back) réguliers sur le travail effectué.

ciel

Prioriser les tâches

- Donner une liste claire des objectifs.

- Les diviser en sous-objectifs si nécessaire.

- Bien clarifier avec la personne autiste ce que l'on attend d'elle.

- Éviter les activités en parallèle (une tâche à la fois) pour se concentrer sur un domaine et éviter la dispersion.

IMG_0039.JPG

Diminuer les stimuli sensoriels

- S'informer sur les particularités sensorielles de la personne autiste.

- Adapter le lieu de travail à ces particularités sensorielles (bruit, lumière vive, chaud/froid, etc).

- Éviter les situations de stress.

- Éviter les bureaux en open-space où il y a beaucoup de passage.

lumière éblouissante

Informer et communiquer

- Utiliser des phrases brèves.

- Éviter le langage imagé.

- Insister sur l'essentiel.

- Être cohérent (faire ce que l'on dit).

- Éviter l'implicite.

- Verbaliser les événements inattendus ou imprévus.

- Ne pas interpréter à priori : demander si ce que l'on suppose est bien correct.

- Communiquer de façon concrète : préciser QUI, QUOI, OÙ, QUAND, COMMENT.

Tour communication
Rapport sur les
bonnes pratiques
pour l'emploi des
personnes autistes en Europe
Orientation des politiques publiques pour une société plus inclusive