Les bases de l'emploi accompagné

L'accompagnement dans l'emploi, ou job coaching, a pour point de départ la volonté de la personne accompagnée : celle de trouver un emploi en accord avec ses souhaits et ses compétences.

C'est une approche basée sur des principes s'inscrivant dans un changement de philosophie : le travail fait partie intégrante du bien-être et de la santé de la personne.

Dans " Le marchand de Venise ", William Shakespeare fait dire à son personnage : " Tu prends ma vie si tu me ravis les moyens par lesquels je vis ". Cette réplique illustre parfaitement combien l'accès à l'emploi a un impact crucial sur la qualité de vie : l'inactivité peut ainsi avoir des conséquences psychologiques importantes telles que l'anxiété, la dépression, la perte de confiance en soi, l'isolement social.

Le job coaching s'appuie sur des valeurs fortes : inclusion sociale, responsabilisation, dignité et respect de la personne. Il s'attache à redonner le pouvoir de décider et d'agir à celui que l'on souhaite aider, afin de restaurer confiance, estime de soi et sentiment d'efficacité personnelle.

Par la mise en œuvre d'un appui et d'un accompagnement personnalisé et pérenne, à la fois auprès du salarié (ou du stagiaire) et de l'employeur, le job coaching représente de sérieux atouts :

  • une approche centrée sur un dialogue constructif entre le salarié (ou stagiaire) et l'employeur, pour un respect des impératifs et une prise de risque co-évaluée;

  • un suivi personnalisé régulier et autant que nécessaire;

  • des modalités d'action souples pour une meilleure adaptation de tous et un ajustement en temps réel;

  • une sensibilisation/formation auprès des équipes de travail;

  • un transfert de compétences à un tuteur (salarié de l'entreprise) pour une meilleure réactivité.

La réussite de l'emploi accompagné repose sur différents éléments :

  • la personne accompagnée reste décisionnaire du rythme, des directions et des risques à prendre;

  • la croyance du job coach dans ce modèle d'accompagnement;

  • une dynamique de partenariat salarié-employeur-job coach;

  • un management souple qui évite les tensions sur la durée;

  • un travail en pluridisciplinarité; 

  • une vision globale de la personne accompagnée et non pas centrée sur le handicap;

  • une prise de risque évaluée permettant d'inventer d'autres possibles.

Rapport sur les
bonnes pratiques
pour l'emploi des
personnes autistes en Europe
Orientation des politiques publiques pour une société plus inclusive