nuage-de-mots.png

L'épuisement autistique, ou burnout autistique est décrit comme une condition impliquant l'abattement, le retrait, des problèmes dans la réflexion, la réduction des compétences de la vie quotidienne et l'augmentation de la manifestation des traits autistiques.

Mal connu, souvent confondu avec la dépression ou le burnout professionnel, il s'en distingue pourtant du fait de ses caractéristiques propres. Peu décrit dans la littérature scientifique, il est mentionné régulièrement par les personnes autistes elles-mêmes qui en parlent comme d'une "condition très affaiblissante qui réduit les capacités de la vie quotidienne et peut conduire à des tentatives de suicide".

Il est suggéré que l'épuisement autistique est causé par le stress de devoir en permanence camoufler ses particularités et de vivre dans un monde neurotypique peu accommodant.

La conjonction entre l'accumulation de stimuli stressants de la vie quotidienne, associée à la difficulté ou à l'incapacité d'obtenir un soulagement ou un support adéquat conduisent à un déséquilibre entre les attentes et les capacités, ce qui entraîne la survenue du burnout autistique. 

La fatigue cognitive, conséquence des exigences accrues de l'environnement, de l'accumulation de difficultés et du stress dû aux changements et incertitudes, devient envahissante. Cet article de la revue Autism in Adulthood, rapporte l'expérience d'adultes autistes décrivant leur ressenti. 

Un article récent, qui a été publié dans la revue scientifique Autism (juin 2021), aborde de plus près les caractéristiques du burnout autistique, en s'appuyant sur l'expertise des personnes autistes ayant elles-mêmes connu un burnout autistique pour en donner une définition plus appropriée et plus juste.

FFAA2BF9-48C5-4B09-B605-9E61E3983FD0.JPG
Rapport sur les
bonnes pratiques
pour l'emploi des
personnes autistes en Europe
Orientation des politiques publiques pour une société plus inclusive