Rechercher
  • Admin

Le job coach : son rôle dans la qualité de la relation entre le manager et l'employé autiste

Dernière mise à jour : 25 oct.




Une publication récente dans la revue scientifique "Disability and réhabilitation" (consultable ici) montre l'importance de la bonne qualité de la relation entre le manager et l'employé pour une meilleure issue dans l'emploi des personnes autistes. Le rôle crucial du job coach y est souligné

- Dans la construction d'une meilleure compréhension mutuelle entre le manager et l'employé autiste ;

- Dans l'appui multidimensionnel et à long terme apporté auprès de l'employé autiste et de l'équipe de travail.


Un support individualisé et des aménagements spécifiques dans l'environnement de travail ont prouvé toute leur importance dans l'accompagnement des personnes autistes.

Plus encore, l'organisation sociale et les relations interpersonnelles sur le lieu de travail jouent un rôle crucial dans la bonne intégration des salariés autistes. Ainsi, la qualité de la relation entre manager et employé est intimement corrélée à l'expérience positive ressentie par les deux parties.


L'article montre l'efficacité de l'intervention d'un job coach à plusieurs niveaux :

- En prodiguant une meilleure connaissance de l'autisme, ce qui permet au manager de mieux anticiper l'accueil de l'employé et d'adapter son attitude et ses attentes,

- En proposant des aménagements raisonnables tant sur le travail demandé que sur l'environnement de travail,

- En contribuant à une meilleure performance de l'employé autiste : en façonnant le poste de travail pour le centrer sur ses forces et en lui apportant des outils et des stratégies organisationnelles,

- En influençant la perception du manager par la redéfinition de ses attentes en matière de performance et en favorisant son investissement dans une relation de bonne qualité.


Le job coach est un médiateur important dont les interventions permettent de transmettre des informations, proposer des postures adaptées ainsi que des outils spécifiques.




Référence :

Valerie Martin, Tara D. Flanagan, Timothy J. Vogus & Denis Chênevert (2022) Sustainable employment depends on quality relationships between supervisors and their employees on the autism spectrum, Disability and Rehabilitation, DOI: 10.1080/09638288.2022.2074550

0 commentaire