Rechercher
  • Admin

Intégrité et honnêteté des personnes autistes : des risques d'abus en situations professionnelles




On parle souvent de la "naïveté" des personnes autistes. Mais prenons le problème à l'envers : n'est-ce pas plutôt la malhonnêteté des uns qui pose question ?

De par leur difficulté à comprendre les intentions d'autrui, les personnes autistes sont plus susceptibles que les autres de subir des abus de tous ordres ou de se faire exploiter, notamment dans les situations professionnelles.


Ne pas savoir dire non, s'engager totalement dans une activité au risque de "travailler plus que ce pour quoi l'on est payé", ne pas savoir comment demander de l'aide, avoir une tendance naturelle à faire confiance, comprendre de façon littérale les situations sociales ou ne pas savoir repérer les individus qui risquent de les exploiter sont autant de raisons qui peuvent exposer les personnes autistes à des situations propices à la malveillance.


Le stress et l'anxiété, concomitants aux difficultés d'anticipation, pour comprendre les intentions des autres et donc pour deviner ce qu'il est réellement sur le point de se produire mettent les personnes autistes dans un état d'alerte permanent pouvant entrainer une surcharge mentale et physique.

Par ailleurs, de par leur compréhension faussée des relations sociales, les personnes autistes craignent souvent de décevoir les autres ou de les heurter ce qui les met dans des situations où ils peuvent alors se faire abuser.


Dans une situation professionnelle, l'instauration d'un climat de confiance est donc primordial pour tous et particulièrement pour les personnes autistes.

Les relations avec son patron, ses collègues ou d'éventuels clients peuvent être source de difficultés qui doivent être prises en compte rapidement pour poser les limites de ce qui est acceptable ou pas.

Un accompagnement, par un job coach, un référent bien identifié sur le lieu de travail ou toute autre personne de confiance peut apporter un soutien bienvenu dans l'identification et la résolution de situations de malveillance avérée et ne pas les laisser s'intensifier au détriment de la santé physique et mentale de la personne autiste.



0 commentaire