top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAdmin

Des aménagements raisonnables : la clé des expériences positives en milieu ordinaire de travail



Les personnes autistes rencontrent de grandes difficultés pour accéder à l'emploi : le taux d'emploi des adultes autistes est bien inférieur à celui de la population générale et également inférieur à celui des autres personnes en situation de handicap.

Les personnes autistes qui travaillent effectuent souvent un nombre d'heures réduit, gagnent moins bien leur vie, accèdent à des positions hiérarchiques moins élevées et rencontrent de nombreuses ruptures dans leur parcours professionnel. L'instabilité professionnelle est très commune chez les personnes autistes.

Si les démissions représentent une partie des ruptures professionnelles, les licenciements à l'initiative de l'employeur sont fréquents et ils ont un impact sur la qualité de vie des personnes autistes (difficultés financières, manque d'indépendance, santé mentale fragilisée).


Les raisons de la perte d'un emploi ou de la non concrétisation d'un emploi à la suite d'une période d'essai - et particulièrement à l'initiative de l'employeur - incluent diverses raisons, telles que les difficultés interpersonnelles, l'insatisfaction au travail, la mauvaise qualité du travail effectué, un manque d'assiduité ou des difficultés médicales.

En outre, les caractéristiques du milieu de travail, le manque de volonté ou de capacité des employés à apporter un soutien ou bien des aménagements appropriés, ainsi qu'une mauvaise communication au sein de l'entreprise contribuent également à la perte d'un emploi ou à sa non concrétisation après une période d'essai.


Ainsi, ces constatations ont un impact sur la mise en œuvre d'interventions efficaces permettant de limiter les licenciements (ou la non concrétisation d'embauches à la suite de périodes d'essai) à l'initiative des employeurs. La plupart des difficultés mentionnées peuvent être limitées par le biais d'aménagements raisonnables ou d'un support effectif auprès des équipes et du salarié autiste.

La connaissance de l'autisme et la sensibilisation à la neurodiversité auprès des employeurs et des équipes de travail sont primordiaux pour la mise en place d'adaptations convenables et de soutiens adéquats auprès des collaborateurs autistes. En effet, les malentendus et les interprétations erronées des comportements ou des réactions des personnes autistes sur le lieu de travail sont généralement dus à une mauvaise compréhension de la réalité de l'autisme.


Alors que certains employés autistes n'ont besoin que de peu d'aménagements pour s'adapter à un milieu professionnel et conserver leur emploi, d'autres nécessiteront d'une combinaison d'aménagements : c'est pourquoi une bonne appréhension des besoins et des aménagements nécessaires est indispensable à une expérience positive vécue par toutes les parties.


Offrir la possibilité aux adultes autistes de communiquer eux-mêmes sur leurs particularités et leurs besoins spécifiques tout en apportant un soutien efficace aux employeurs pour qu'ils puissent mettre en place les aménagements raisonnables ou adoptent des modèles d'embauche bénéfiques aux employés autistes, tels que le job coaching ou le job carving, sont des solutions efficaces, à instaurer le plus tôt possible, pour limiter les licenciements ou les non concrétisations d'embauches.

En transmettant à l'entreprise une meilleure connaissance de ce dont les personnes autistes ont besoin pour mieux s'intégrer dans un milieu professionnel, les employeurs et les collègues sauront alors réagir de façon appropriée lorsque des situations complexes se présenteront sur le lieu de travail.




RÉFÉRENCE BIBLIOGRAPHIQUE :

Pezzimenti F, Durrani E, Zheng S, Adams RE, Bishop SL, Taylor JL. Perspectives on Employer-Initiated Terminations Among Young Adults on the Autism Spectrum. J Autism Dev Disord. 2023 Jan 10:1–12. doi: 10.1007/s10803-022-05884-6.


SUPPORT EN LIGNE À L'INCLUSION PROFESSIONNELLE DES PERSONNES AUTISTES :

JobTSA, est un dispositif de soutien en ligne pour les employeurs, les employés et les personnes autistes. Ce programme est porté par l'entreprise adaptée O3 Experts et ses partenaires. Il s'inscrit pleinement dans le Plan Régional d'Insertion des Travailleurs Handicapés (PRITH) de la Région Centre Val de Loire.

Kommentare


bottom of page